The Happiness project

The Happiness Project #2

Première semaine de mon programme The Happiness Project, et autant dire que la première semaine de Février s’est écoulée très vite et que l’heure d’un premier compte rendu a sonné. J’ai donc pu revoir quels étaient les « changements » à effectuer et surtout avant de voir l’impact de ces derniers sur ma petite vie, bien réfléchir aux raisons pour lesquelles je souhaite modifier ma petite routine. Pour rappel, les trois points sont :

  • Se coucher plus tôt que minuit car une bonne nuit de sommeil est essentielle au bon déroulement de la journée. Et on va être honnête, je suis plutôt de celles qui se couchent à des heures plus que nocturnes et qui le lendemain sont un peu ours.
  • Bouger déplier son tapis de yoga dans un premier temps ! Parce que le nombre d’articles sur la question montre l’effet positif du sport sur notre santé et notre bien-être… Mais jusqu’à présent je me suis toujours placée dans la catégorie des non-sportives. Pour résumer, le sport : je suis croyante mais pas pratiquante. Bref, il faudrait urgemment changer ça !!!!
  • Trier, jeter, ranger au secours !!!! Et donc quoi de mieux qu’un déménagement et une nouvelle vie pour faire le bilan de ce que je possède, trier, jeter, garder.

Bon, mais en vrai, comment s’est passée cette première semaine ? Alors tout d’abord, j’aime beaucoup le fait de se donner des objectifs totalement réalisables ! Gretchen Rubin explique bien dans son livre que comme Rome ne sait pas faite en un jour, il nous est impossible de changer radicalement et de manière durable en peu de temps. Bref, je prends mon temps et je fais de mon mieux !

Je me couche tôt !

Le changement que je pensais le plus facile est celui de se coucher tôt. Et finalement, à l’heure raisonnable où il faudrait y aller, j’ai eu un peu de mal à le respecter, en me trouvant nombre d’excuses : « je finis les trois rangs pour finir cette partie de mon tricot »ou encore « je vais répondre à ce mail »… Bon mais j’ai quand même réussi me coucher tous les soirs de cette semaine avant minuit (certains soirs, c’était moins une), mais pas à dormir avant minuit. Donc histoire à suivre. Si ! peut-être le seul point vraiment positif est que ne trouvant pas le sommeil de suite, j’ai repris la lecture.

 

Je me bouge !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Se bouger… Si je fais le bilan de mes activités physiques, ce n’est pas trop mal. Disons que je me déplace majoritairement à pieds (sauf mauvaise météo) et que j’essaie de prendre les escaliers plutôt que les ascenseurs ou les escaliers mécaniques. Le cahier des charges demandant à sortir son tapis de yoga presque tous les jours a été respecté samedi journée aller-retour Toulouse Marseille ! Le verdict est sans appel. La pratique quotidienne du yoga influence énormément mon niveau de stress/calme et joue sur le déroulement de la suite de la journée. Sans compter le fait de se sentir étirée ! Bref, surtout ne rien lâcher et puis ça donne quelques courbatures quand même

Bon, mais restons honnête : je n’ai pas sorti mes chaussures de courses pour aller courir le long du canal du midi j’ai retrouvé mes chaussures et je ne suis pas non plus aller à la piscine faire quelques longueurs. Donc petit objectif de la semaine : je sors mes baskets au moins une fois !!!!

 

Je range !

La magie du rangement Marie Kondo

Quoi de mieux qu’un futur déménagement pour trier, ranger et se poser des questions ! Et là, j’ai sorti mon arme ultime. Parce qu’il faut que je vous l’avoue : je suis BORDÉLIQUE, une vraie de vraie. Le genre qui n’a aucune structure, logique, ni organisation de rangement. Bref le grand défi… J’avais donc entendu parlé via les réseaux sociaux du fameux livre La Magie du Rangement de Marie Kondo et une fois les premières pages lues, je n’ai pas pu m’arrêter. J’ai enfin trouvé une personne qui m’a donnée envie de ranger. Parce que oui, je suis bordélique, mais j’en souffre, j’en ai honte. Je peux passer des heures à ranger et que le chaos sens de la mesure revienne en quelques heures… Mais avec ce livre, je me suis réconciliée avec cette partie de moi !

Dans la première partie de son livre, Marie Kondo explique les raisons pour lesquelles mon intérieur ne reste pas rangé très longtemps et qu’il est totalement normal de ne pas savoir ranger puisque personne ne nous l’apprend comme on nous apprend à lire et à compter petit. Enfin un livre non moralisateur ou pire alliant de la psychologie derrière mon côté bordélique je suis zinzin, je le sais alors laissez moi tranquille !!!!! Suit alors la solution au début d’une vie rangée, pardon d’un intérieur d’appartement rangé : « Commencer par jeter ». Et là, grosse surprise. Après des années à avoir gardé, mettre accroché à des objets ayant plus une valeur sentimentale qu’utilitaire dans ma vie, j’ai réussi à faire le tri. Bref, en une semaine j’ai trié et me suis séparée d’une majorité de mes livres, de vêtements (trop grands, trop petits, trop troués, je ne savais même pas que j’avais ça dans mon armoire…) et chaussures (celles que je gardais avec l’espoir que mes pieds m’autoriseraient à les porter un jour…) et les laines. Bon, il reste les tissus, mes affaires de thèse mais je suis sur la bonne voie !!!!

Et je peux déjà vous dire la libération que l’on ressent lorsque j’ai fermé mes sacs de linge propre à donner, les livres revendus et déposés dans des bibliothèques de partage… De la légèreté !!!!

 

Bilan #1 :

Première semaine bien passée. Je ne lâche rien ! (Surtout pas mes ^^^)

Bonne semaine à vous !!!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s